Youssef Fofana arrêté

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Le chef présumé du gang des ravisseurs d'Ilan arrêté

Le Français d'origine ivoirienne Youssef Fofana, présenté comme le chef du gang qui a enlevé et torturé à mort Ilan Halimi, a été arrêté dans la nuit à Abidjan en Côte d'Ivoire, apprend-on de source judiciaire française.

Il est actuellement interrogé par les policiers ivoiriens en présence de deux enquêteurs de la brigade criminelle de Paris envoyés sur place mardi.

Il pourrait être remis rapidement aux autorités françaises, a-t-on ajouté de même source.

"Les autorités ivoiriennes ne semblent pas vouloir faire de difficultés pour sa remise à la France", a-t-on déclaré.

Youssef Fofana aurait été arrêté à un barrage de police à Abobo, dans la banlieue d'Abidjan, la capitale économique de la Côte d'Ivoire. Selon le récit d'un policier ayant participé à l'arrestation, il se trouvait à bord d'une voiture avec quatre autres personnes.

"A travers sa physionomie, on s'est demandé un peu 'est-ce que c'est le monsieur qui était recherché ?'. Pour vérification d'identité, on l'a emmené à la base et finalement après constatation, il s'est avéré que c'était lui", a raconté ce policier sur France Info.

"On ne l'a jamais brutalisé, il n'y a pas eu de violence. Il ne nous a pas agressés", a-t-il précisé.

Selon ce même policier, toutes les personnes qui se trouvaient à bord de l'automobile ont été arrêtées et interrogées par la police judiciaire.

Les juges d'instruction Corinne Goetzmann et Baudoin Thouvenot, co-saisis de l'affaire, ont lancé une commission rogatoire (demande d'entraide) en Côte d'Ivoire après avoir appris que Youssef Fofana s'y était rendu le 15 février par avion de Lyon.

CHIRAC A LA GRANDE SYNAGOGUE DE PARIS

Le parquet de Paris avait diffusé la semaine dernière une photo du jeune homme en assurant qu'il se présentait lui-même comme le "cerveau des barbares".

La justice ignore si ce jeune Français de 26 ans possède aussi la nationalité ivoirienne, ce qui pourrait compliquer le traitement du dossier. Aucun mandat d'arrêt - qui vaudrait mise en examen - n'avait été lancé jusqu'à mercredi soir, seulement une demande d'arrestation.

Les policiers français sont aussi chargés de vérifier les éventuels contacts sur place du gang. Il est établi que Youssef Fofana s'est rendu en Côte d'Ivoire au moins une fois pendant la séquestration d'Ilan Halimi.

Depuis lundi, le crime est considéré par les juges d'instruction comme un acte antisémite.

Les enquêteurs et le procureur Jean-Claude Marin sont sceptiques sur le mobile raciste et insistent sur l'absence d'idées politiques ou religieuses chez les suspects, qui auraient agi avant tout pour de l'argent.

A Paris, 13 personnes, dont trois femmes, ont été mises en examen dans cette affaire, dont 11 sont en détention provisoire.

Un 14e suspect interpellé en Belgique est visé par un mandat d'arrêt européen.

Cinq autres suspects sont par ailleurs en garde à vue, trois à Marseille et deux à Paris.

Ilan Halimi, 23 ans, vendeur dans un magasin de téléphonie à Paris, avait été découvert agonisant, dans l'Essonne, dans la banlieue sud de Paris, après avoir été séquestré et torturé plus de trois semaines.

Jacques Chirac et Dominique de Villepin doivent assister jeudi soir à une cérémonie religieuse à la mémoire d'Ilan Halimi à la grande synagogue de Paris.

Sources : YAHOO FR

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans Crimes

Commenter cet article