L'ancien ministre Christian Perret jugé à Nancy pour corruption

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Où l'on voit là encore le deux poids deux mesures de la justice française. L'histoire remonte à 1990 et elle est jugée 17 ans après. Pour les huiles, on prend son temps, les pauvres, eux par contre, n'ont pas cette chance.

L'ancien ministre Christian Pierret

jugé à Nancy pour corruption

Le procès du maire socialiste de Saint-Dié (Vosges) et ancien ministre Christian Pierret pour complicité d'abus de biens sociaux, détournement de fonds publics et corruption, s'est ouvert lundi au tribunal correctionnel de Nancy.

Six cadres ou anciens cadres municipaux ainsi qu'un ancien responsable d'une filiale de la Lyonnaise des Eaux sont jugés aux côtés de l'ancien ministre de l'Industrie du gouvernement de Lionel Jospin, pour des faits remontant au début des années 1990.

Le maire de Saint-Dié est soupçonné d'avoir alors utilisé des fonds récoltés par l'ARDIES (Agence régionale de développement industriel, économique et social), une association para-municipale, pour rémunérer de façon illégale certains de ses proches collaborateurs.

Un "pacte de corruption" est également reproché à Christian Pierret, accusé d'avoir concédé le marché public de la distribution et de l'assainissement de l'eau de Saint-Dié en échange du paiement des salaires de deux de ses proches collaborateurs par une filiale de la Lyonnaise des Eaux.

En septembre 2003, Christian Pierret avait imputé sa mise en examen dans cette affaire au "mécénat d'entreprise" accordé par la Lyonnaise des Eaux à Saint-Dié, après la conclusion du contrat entre les deux parties.

Sources AFP

Posté par Adriana Evangelizt

Commenter cet article