Les soutiens de Battisti dénoncent une "arrestation électoraliste"

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Les soutiens de Battisti dénoncent

une "arrestation électoraliste"

 


L’écrivain Gilles Perrault, qui s’était mobilisé en 2004 contre l’extradition de Cesare Battisti, a qualifié dimanche 18 mars, d’"électorale et même électoraliste" l’arrestation au Brésil de l’ex-activiste italien, à un mois de l’élection présidentielle en France. "C’est une arrestation électorale et même électoraliste. Un triste événement, alors que la police a tant de tâches plus urgentes que d’aller chercher quelqu’un très loin pour une très vieille histoire". "C’est une arrestation sarkozienne, tout à fait dans la manière de notre ministre de l’intérieur et candidat. C’est le ministre de l’immigration et de l’identité nationale qui a agi", a-t-il ajouté.

Eric Turcon, avocat de Cesare Battisti, est allé dans le même sens. Dans un entretien au site Internet du Nouvel Observateur, il raconte quil a appris l’arrestation "par la presse". "Des policiers français étaient présents lors de son arrestation, ce qui prouve une collaboration de la police et du ministère de l’Intérieur français", déclare-t-il. Il qualifie la date de l’opération de police d’"étonnante" : "d’autant plus qu’un article du Canard enchaîné évoquait, il y a quinze jours, une relance de l’enquête. Comment se fait-il que l’arrestation survienne aujourd’hui? C’est très curieux."

Irène Terrel, avocate qui assurait la défense de Battisti dès 1991, interrogée sur France Info, s’est dite moins étonnée par l’arrestation elle-même que par "le moment où cette arrestation intervient : en pleine campagne présidentielle".

Michel Tubiana, président de la Ligue des droits de l’homme, a estimé, également dans un entretien au nouvelobs.com que le gouvernement "est cohérent avec lui-même : il a toujours piétiné la doctrine Mitterrand, il n’a fait aucun cas des droits de Cesare Battisti, ni de la manière dont il a été jugé en Italie." "Je ne suis ni pessimiste, ni optimiste", ajoute-t-il, "il devrait être rejugé en Italie, car les conditions dans lesquelles il a été jugé là-bas dans les années 70 ne sont pas acceptables"

http://www.lemonde.fr/web/article/0...

sources : Bellaciao

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans BATTISTI

Commenter cet article