Début de l'escapade égyptienne de Nicolas Sarkozy et Carla Bruni

Publié le par Adriana EVANGELIZT

 

Début de l'escapade égyptienne de Nicolas Sarkozy et Carla Bruni





 

Le président français Nicolas Sarkozy et sa nouvelle compagne, l'ex-mannequin et chanteuse Carla Bruni, sont arrivés mardi main dans la main au Old Winter Palace, un hôtel de luxe de Louxor où ils ont débuté un séjour privé.

Costume sombre, chemise blanche et lunettes noires, M. Sarkozy, 52 ans, a gravi les escaliers du palace main dans la main avec Carla Bruni, 39 ans, en pantalon et haut noirs, des lunettes de soleil sur le nez.

Ils étaient arrivés peu auparavant dans la ville-musée à 700 km au sud du Caire à bord d'un immatriculé F-HBOL, propriété d'un ami de M. Sarkozy, l'homme d'affaires Vincent Bolloré, qui lui avait déjà prêté un avion et un yacht pour une escapade sur l'île de Malte juste après son élection en mai.

Ce séjour maltais avait fait des vagues en France, où l'opposition avait dénoncé la proximité de M. Sarkozy avec les milieux d'affaires.

Un convoi attendait le président de la République française et ses accompagnateurs, arrivés peu après 13H00 GMT, sur le tarmac de l'aéroport de Louxor.

Le convoi, composé de 16 voitures, a emprunté une sortie annexe de l'aéroport, placé sous haute surveillance.

Le président français devrait occuper l'une des six suites de l'hôtel 5 étoiles à la décoration princière dont le prix dépasse les 1.100 dollars la nuit.

Le couple a été photographié pour la première fois le 15 décembre au parc d'attractions Disneyland Paris, certains y voyant un moyen opportun de faire oublier une visite très controversée à Paris du leader libyen Mouammar Kadhafi.

Jusqu'ici classée à gauche, Carla Bruni Tedeschi, de nationalité italienne, avait affirmé lors de la dernière campagne présidentielle sa préférence pour Ségolène Royal, la rivale socialiste de M. Sarkozy.

Plus récemment, elle a signé une pétition contre le recours aux tests ADN prévus dans certains cas par le gouvernement de droite au pouvoir pour lutter contre l'immigration clandestine.

Les forces de l'ordre, encore très discrètes à la veille de l'arrivée de M. Sarkozy, étaient sur les dents.

Plusieurs photographes ont pris leurs quartiers à Louxor pour tenter d'obtenir quelques clichés de Nicolas Sarkozy, dont le divorce a été officiellement annoncé le 18 octobre, au bras de Carla Bruni.

C'est le ministre égyptien de la Culture, Farouk Hosni, candidat au poste de patron de l'Unesco, qui sera en charge du programme des visites. Elles ne devraient pas manquer dans la ville, du temple de Karnak à d'autres sites et tombes de la rive occidentale.

Après Louxor, M. Sarkozy et ses proches prendront, le 27 au soir, la direction de Charm el-Cheikh, la grande cité balnéaire au bord de la mer Rouge, à la pointe sud du Sinaï.

Le chef de la diplomatie française Bernard Kouchner, arrivé lundi soir en Egypte selon l'agence officielle égyptienne Mena, les rejoindra avec sa compagne Christine Ockrent dans une villa retirée et aux abords bien verrouillés sur la baie de Naama, indique-t-on de source égyptienne.

La luxueuse villa aura un accès direct à la mer. Elle est située dans une vaste bande littorale, propriété du cheikh d'Abou Dhabi.

Là aussi, la sécurité sera très importante. Cette ville très touristique a été la cible d'un attentat terroriste à l'été 2005, faisant 65 morts et 110 blessés.

Ses vacances achevées, le président Sarkozy gagnera dimanche matin Le Caire, où l'attendra une délégation de près de 200 personnes pour sa visite officielle de 24 heures. Il sera immédiatement reçu par le président Hosni Moubarak.

Il repartira à Paris le 31 à la mi-journée pour pouvoir présenter ses voeux de Nouvel an aux Français.

Sources La Dépêche 

Posté par Adriana Evangelizt

Commenter cet article