Le prix du gaz augmentera de 4% au 1er janvier

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Sarkozy jugé sur ses actes et dans les faits. Tout augmente, sauf les salaires. C'est comme ça peut-être qu'il va augmenter le pouvoir d'achat. On suppose qu'avec son augmentation faramineuse de salaire de 10 000 euros payés par force et par le contribuable, il n'aura pas de mal à joindre les deux bouts, sans compter ses riches amis qui lui offrent soit-disant divers cadeaux, le pauvre, il en a tant besoin ! Et que dire du loyer de la République qui ne doit pas non plus lui coûter un centime ? Sarkozy est le pire président que nous ayons jamais eu. Non seulement, il se fout de la gueule du Peuple Français mais de surcroît, son immaturité met le pays en danger. Et pendant ce temps, Môooosssieur visite les pyramides avec une croqueuse d'hommes ! Espérons qu'elle lui en fera baver plus que Cécilia. C'est tout le mal qu'on lui souhaite pour lui mettre un peu de plomb dans la tête. C'est ce qui lui manque, la matière grise. Mais il est vrai que son programme serait plutôt Or, Sexe and People ! OSP, voilà l'emblême de Sarkozy... la nouvelle Idole d'une France en déliquescence.

Le prix du gaz augmentera de 4% au 1er janvier

Les tarifs régulés du gaz pour les particuliers augmenteront de 4% au 1er janvier, a annoncé jeudi le ministère de l'Economie, alors que Gaz de France demandait une hausse de l'ordre de 6%.

Bercy a ainsi confirmé une information révélée jeudi par Le Figaro. Cette majoration reflète très exactement les coûts d'approvisionnement de Gaz de France au cours des six derniers mois, rapporte le quotidien qui cite l'entourage du Premier ministre François Fillon.

Le ministère de l'Economie a par ailleurs confirmé que Gaz de France réclamait une hausse de 6,1%.

"Pour un ménage qui se chauffe au gaz, cette hausse équivaudra en moyenne à une augmentation de la facture de 2,9 euros par mois", a précisé une porte-parole de Bercy à l'AFP.

A la mi-décembre, la ministre de l'Economie Christine Lagarde avait assuré que la prochaine augmentation du prix du gaz serait inférieure à 6%. François Fillon avait promis qu'elle serait "la plus limitée possible" pour ne pas réduire encore le pouvoir d'achat des Français.

Sources AFP

Posté par Adriana Evangelizt

Commenter cet article