Retraites: les syndicats dénoncent le passage à 41 annuités après 2008

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Travailler plus pour que Sarkozy et ses amis gagnent plus. Voilà le véritable programme du Président de la République. Travaillez Français, prenez de la peine que le fond ne me manque point. Nous avons trouvé une phrase du Galiléen qui sied très bien à Sarkozy, l'homme étant loin de posséder l'âme christique même s'il va voir le Pape pour faire croire aux cathos qu'il serait plutôt chrétien. En faisant remarquer qu'on l'a souvent vu avec kippa et ménorah, preuve à l'appui, entre les mains mais que l'on cherche encore en vain la grosse croix qui pendrait sur sa poitrine. La croix, elle est pour les Français. Voilà la phrase qui lui sied à merveille...

Malheur à vous aussi, docteurs de la loi ! parce que vous chargez les hommes de fardeaux difficiles à porter, et que vous ne touchez pas vous-mêmes de l'un de vos doigts. Luc 11: 46

Travaillez plus et plus longtemps pour moins vivre, moins profiter de l'existence et goberger Sarkozy et ses suivants. Le vase déborde devant tant d'arrogance. Tant d'irrespect. Tant de mépris du genre humain. Si
Yannick Noah est dégouté, nous, nous sommes carrément dans la nausée complète. Nausée, dégoût, écoeurement, voilà ce que nous inspire CE qui règne sur la France. Et les médias étrangers ne s'y trompent pas en nous clouant au pilori. Que dire aussi de toutes les arrestations de Français partout dans le monde, au Niger,  au Sri-Lanka, ou même leur assassinat en Arabie Saoudite, en Mauritanie... Sarkozy peut toujours écrire aux Français de l'étranger,  ses accointances sionistes sont connues du monde entier -Gluksmann en Afghanistan en est un bel exemple-  et ce sont les Français qui en paieront le prix. On peut bien nous faire croire que c'est Al Qaïda, on sait bien qui se cache derrière ce logo. Si ce sont des Musulmans qui sont enrôlés pour servir de bombes humaines, ceux qui les enrôlent ne sont certainement pas Arabes. Le monde est un vaste théâtre où les manipulateurs nous prennent pour des imbéciles... 

En attendant, en France, depuis que Môooooooossieur est au pouvoir, tout est donné aux riches, rien aux pauvres. Travaillez plus. Travaillez plus longtemps pour toucher une maigre retraite. Travaillez même le dimanche, vous n'avez pas besoin de repos. A quand les camps de concentration pour nous obliger à bosser comme des esclaves ? 

Nous tenons à signaler que la nouvelle version d'Over-Blog cause bien des problèmes aux blogueurs et qu'il n'est pas impossible que nous migrions ce blog ailleurs. Nous l'avons déjà fait pour d'autres.

Retraites: les syndicats dénoncent le passage à 41 annuités après 2008


Plusieurs syndicats reprochent au gouvernement de faire fi du dialogue social en présentant comme acquis, dans ses projets de décrets sur les régimes spéciaux de retraite, un allongement progressif de la durée de cotisation à 41 annuités dans le public et le privé après 2008.

Le gouvernement a transmis ces derniers jours les projets de décrets de réforme des régimes spéciaux aux entreprises concernées et aux caisses de retraites, avant leur publication courant janvier.

La réforme des régimes spéciaux, qui avait entraîné une dizaine de jours de grève dans les transports en novembre, a prévu une "harmonisation" de la durée d'assurance des régimes spéciaux avec celle en vigueur dans la Fonction publique.

Dans les projets de décrets, révélés mercredi par Les Echos puis rendus publics par le ministère, il est confirmé que la durée de cotisation (37,5 ans actuellement) des régimes spéciaux augmentera "d'un trimestre au 1er janvier et au 1er juillet de chaque année jusqu'au 30 juin 2012, et d'un trimestre au 1er décembre 2012" pour atteindre 40 annuités.

Mais après 2012, ajoutent ces textes, les bénéficiaires des régimes spéciaux verront leur durée de cotisation continuer à augmenter, "d'un trimestre au 1er juillet de chaque année", pour atteindre la même durée que dans la fonction publique si celle-ci a été augmentée entre-temps.

Ainsi, si comme le prévoit la réforme de 2003 (sauf décision contraire du gouvernement) et l'a récemment préconisé la Commission de garanties des retraites, il est décidé l'an prochain de porter en 2012 la durée de cotisation du privé et du public à 41 annuités, celle des régimes spéciaux sera elle aussi portée à 41 annuités, en 2016, à raison d'un trimestre supplémentaire chaque année.

"Vous ne pouvez pas mettre l'ensemble des Français sur un pied d'égalité un jour et ensuite laisser se reproduire des différences de traitement", a jugé le ministre du Travail Xavier Bertrand sur France Info, précisant qu'il n'y avait là "aucune surprise, aucune découverte".

Les syndicats, qui dénoncent la publication de ces décrets dès janvier alors que des négociations doivent se tenir dans certaines entreprises jusqu'en février, sont immédiatement montés au créneau pour pointer "le mépris profond", selon les termes de Solidaires, dans lequel le gouvernement les tiendrait.

Le secrétaire général de la CGT-Cheminots Didier Le Reste a ainsi déclaré à l'AFP que "c'est aller vite en besogne que d'affirmer que la durée de cotisation des salariés des régimes spéciaux passera à 41 ans en 2016".

"La réforme aligne effectivement la durée de cotisation sur celle de la Fonction publique, mais rien ne dit que cette durée passera à 41 ans", a-t-il relevé. En effet, a-t-il souhaité, "les assurés sociaux de la Fonction publique et des régimes spéciaux se mobiliseront en 2008 contre l'allongement sans fin de la durée de cotisation".

Les fédérations CGT des transports, des mines, de l'énergie et des cheminots ont rappelé leur opposition de principe à "l'allongement de la durée de cotisation" et souligné que toute nouvelle décision sur la durée de cotisation "doit faire l'objet des rendez-vous de 2008 sur la retraite".

FO-Energie a reproché au gouvernement "de vouloir passer en force". Sud Rail a pour sa part annoncé qu'il "contactait" les autres syndicats pour organiser "le plus rapidement possible (...) la nécessaire riposte des cheminots".

Pour Solidaires, le gouvernement a "décidé d'anticiper" le rendez-vous de 2008 "et de vider la négociation de tout contenu".

Sources AFP

Posté par Adriana Evangelizt

Commenter cet article