Sarkozy compte sanctionner les chômeurs refusant deux emplois

Publié le par Adriana EVANGELIZT

La CGPME approuve le projet de Nicolas Sarkozy

de sanctionner les chômeurs

qui refusent plusieurs offres emplois

Le président de la Confédération générale des petites et moyennes entreprises (CGPME), Jean-François Roubaud, s'est félicité jeudi de la volonté affichée par le président de la République d'instaurer un système de sanctions à l'encontre des chômeurs qui refusent plusieurs offres d'emploi.

"Punir les refus d'emploi au bout de deux offres acceptables, ça me paraît totalement correct", a déclaré Jean-François Roubaud sur France-Info.

"Je suis tout à fait d'accord puisque nous avons 400.000 offres d'emploi qui ne sont pas pourvues dans les métiers comme l'informatique, les services à la personne, l'hôtellerie-restauration, le bâtiment, les travaux publics, où il y a des demandes, vraiment, pour trouver des salariés", a-t-il ajouté.

Nicolas Sarkozy a "souhaité qu'un travail puisse être fait sur la question des sanctions en cas de refus de deux offres d'emplois acceptables", a annoncé le porte-parole du gouvernement Laurent Wauquiez plus tôt dans la journée, précisant que le chef de l'Etat a "demandé à ce qu'on ait un calendrier sur le sujet".

"A partir du moment où les chômeurs ne veulent pas accepter, dans leur qualification, ces emplois, et bien je crois qu'il y a un moment où il faut sanctionner", a conclu M. Roubaud. AP

Sources Nouvel Observateur

Posté par Adriana Evangelizt

Commenter cet article