L'état de la rumeur

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Alors s'il met Rachida Dati au ministère de l'Intérieur, cela ne signifie qu'une chose... il met quelqu'un à sa botte, qui ne sera pas trop regardant et ainsi il pourra mettre qui il veut où il veut dans l'espionnite et tant qu'à faire des sionistes. Le gouvernement de la France va être à l'image de celui des Etats-Unis, infiltration maximale d'agents étrangers. Voilà ce que l'on pense. Coups fourrés, coups tordus, manipulation, écoutes téléphoniques, surveillance accrue des gens qui seront contre le gouvernement, bref, tout un panel de magouilles en préparation. De surcroît, Dati n'a aucune qualité pour ce poste. Ce qui signifie bien pourquoi il l'a met là.

L'état de la rumeur

Voici, selon diverses sources généralement bien informées, les principales rumeurs de remaniement gouvernemental, jeudi 3 janvier, tandis que, pour Henri Gaino, "le moment n'est pas encore venu" d'opérer des changements dans l'équipe de François Fillon.

Ceux qui pourraient partir

- Christine Albanel, ministre de la Culture et de la Communication, jugée comme n'étant pas au niveau

- Hervé Morin, ministre de la Défense, jugé sans relief

- Christine Boutin, ministre du Logement et de la Ville, "plombée" par l'affaire Bolufer

- Christine Lagarde, ministre de l'Economie, des Finances et de l'Emploi, à qui on reprocherait ses nombreuses gaffes

Ceux qui pourraient arriver

- Jack Lang, député  PS du Pas-de-Calais et responsable au Parti socialiste,  à la Justice

- Claude Allègre, ancien membre du PS et ex-ministre de l'Education nationale, pourrait devenir ministre "missionnaire" chargé de réfléchir à une réforme de la Recherche

- Jacques Attali, ex-conseiller de François Mitterrand. Le président de la commission pour la libération de la croissance a fait savoir le 15 décembre qu'il "n'acceptera jamais aucun poste ministériel".

- Michel Mercier, président du groupe centriste au Sénat, dont on parle aussi, comme Jack Lang, pour la Justice

- Jean-Marie Cavada, ancien membre du MoDem, député européen et candidat sur les listes UMP aux municipales à Paris. "On ne m'a rien proposé et je ne suis pas dans le casting des favoris. L'avenir, je l'ignore absolument", a affirmé l'ancien journaliste le 16 décembre. Il pourrait être chargé du ministère de la Communication.

- Thierry Solère, secrétaire national et Président de la Fédération Numérique de l'UMP, pourrait se voir confier un secrétariat à l'Economie numérique

- Frédéric Lefebvre et Jérôme Chartier, députés UMP en pointe sur la question du pouvoir d'achat pourraient compter parmi les "ministres missionnaires"

- Alain Bauer, l’ancien grand maître du Grand Orient, criminologue réputé, serait bien vu comme secrétaire d’Etat à l’Intérieur.

Elle pourrait changer de poste

- Rachida Dati, actuelle ministre de la Justice deviendrait ministre de l'Intérieur
Posté par Adriana Evangelizt
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article