Carla Bruni, 'une femme démoniaque' ?

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Edouard Boulon-Cluzel: «Une femme démoniaque!»



La nouvelle première dame de France dérange. Carla Bruni inspire les portraitistes. Sa face cachée est dévoilée dans un livre à paraître demain 


interview de Christine Savioz

Qui est-elle donc au fond? Depuis le début de sa relation avec Nicolas Sarkozy, Carla Bruni est passée au crible. Pour tenter de cerner la personnalité de la dame, trois livres sortiront ces prochains jours, dont «Qui est-elle vraiment». On y apprend que l'ex-mannequin a déclaré un jour: «Je veux avoir un homme qui a le pouvoir nucléaire.» Entretien avec Edouard Boulon-Cluzel, coauteur.

Alors Carla, diabolique ou pas?

C'est une fille beaucoup plus complexe que ça. Elle ne tolère aucune étiquette. Dans tous les milieux qu'elle a fréquentés, elle s'est sentie différente: dans la mode, la musique - où on n'attendait pas cette image de baba cool, rive gauche -, et aujourd'hui comme première dame (loin de l'image habituelle). Elle renverse tous les a priori. De très douce, elle peut devenir démoniaque.

N'est-ce pas dangereux pour Nicolas Sarkozy d'avoir épousé une telle femme?

Ça pourrait l'être. Selon des spécialistes, le vrai talon d'Achille de Nicolas Sarkozy est son rapport avec les femmes qu'il aime. Il est décrit comme quelqu'un d'affectivo-dépendant. D'un côté, vous avez donc quelqu'un d'affectivo-dépendant et, de l'autre, une femme qui veut montrer qu'elle est une femme d'influence: il y a donc une part de danger incontestable, mais peut-être que l'amour qui les unit leur permettra de surmonter tout ça.

En quoi est-elle une femme de gauche?

Elle est née avec une cuillère en argent dans la bouche. Elle a souvent complexé de cette différence qu'on lui a renvoyée à la figure dans son enfance. Son instituteur lui disait: «Carla Bruni-Tedeschi, toi qui es si riche, c'est toi qui vas aller nous ouvrir la porte des toilettes!» Et elle y allait. A 12 ans, elle s'est dit: «Vous m'avez voulue différente, eh bien je vais l'être.»

Depuis, Carla choque...

Elle ne respecte aucune règle, dont celle du mariage; pour elle, jusqu'à samedi dernier, l'amour et le désir ne s'accommodaient d'aucun engagement écrit. Jusqu'alors, non seulement elle était contre le mariage, mais elle a porté préjudice à deux unions officielles, celles de Jerry Hall-Mick Jagger et de Raphaël Enthoven-Justine Lévy.

Alors, pourquoi s'est-elle mariée?

Il y a beaucoup d'enjeux derrière. D'abord, pour la première fois peut-être, elle a rencontré un homme qu'elle aimait vraiment: c'est la version la plus romantique. Mais aussi parce que, d'un point de vue protocolaire, l'officialisation de cette liaison impliquait ce sacrifice. Nicolas lui a dit un jour: «Je suis dans une m... protocolaire noire. Je dois savoir avant le 31 décembre si on se marie ou pas.» Il lui a posé un ultimatum. Pour continuer sa liaison avec Nicolas, elle devait se marier avec lui. Elle s'est dit que cet homme, de par sa fonction, est hors du commun. Elle a donc accepté ce qu'elle n'aurait pas accepté avant.

Quels sont les enjeux justement?

Il y a une question d'image. C'est une femme qui a toujours voulu susciter les regards. En tant que première dame, elle est plus qu'exposée. Elle sait qu'elle n'a pas droit à l'erreur. C'est un défi qu'elle a voulu relever, à tel point que, de façon presque professionnelle, elle a pris contact avec son amie Betty Lagardère, première dame d'un grand groupe, pour s'enquérir du poids du protocole. Elle est consciente en tant que femme de gauche qu'elle a affaire à un homme intelligent; elle sait qu'elle va peut-être pouvoir influer sur cette personnalité de la droite dure, pour installer des mouvances sociales. En plus, c'est une fille très cultivée. A l'heure où Time Magazine fait sa une sur la pauvreté intellectuelle de la France, elle peut apporter beaucoup dans ce domaine.

En bien ou en mal?

Tout dépendra de la manière dont les gens interpréteront ses actes. Elle dérangera, c'est sûr; mais elle ne fera ni dans la complaisance ni dans le consensuel.

Ouvrages sur Carla Bruni

Outre «Qui est-elle vraiment?», deux autres livres sortiront sur Carla: «La dame de coeur» (Ed. Luc Pire) et «Chronique d'une liaison dangereuse» (Ed. Scali)


Sources Le Matin

Posté par Adriana Evangelizt

Commenter cet article