Gates accuse des alliés de ne pas partager le fardeau en Afghanistan

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Ce ne sont pas les Européens qui ont dit à Gates ou a Bush d'attaquer l'Afghanistan, quand même ? Et pour leur complaire, il faudrait envoyer tuer nos soldats, ce que ne manquera pas de faire Sarkozy. Lui, la vie des Français, il n'en a rien à foutre. Seul compte de satisfaire ses alliances empoisonées.

Gates accuse des alliés de ne pas partager le fardeau

en Afghanistan

MUNICH (Allemagne), 10 février (Xinhua) -- Le secrétaire américain à la Défense Robert Gates a accusé dimanche certains alliés de l'OTAN de ne pas partager les fardeaux face à des menaces mondiales, notamment en Afghanistan.

Certains pays "obligent d'autres alliés de subir les parts disappropriées de combat et de pertes", a indiqué M. Gates devant un groupe de diplomates lors d'une conférence de sécurité dans la ville Munich dans le sud de l'Allemagne.

Il a tenu ce propos après que l'Allemagne eut rejeté une demande de l'OTAN d'envoyer des troupes supplémentaires dans le sud d'Afghanistan comme l'augmentation du nombre des Allemands est devenue sceptique des missions militaires.

Le responsable américain a indiqué que les politiciens devraient montrer plutôt leur leadership que de chercher seulement le soutien de sondage.

"En tant que politiciens, nous sommes ceux qui doivent diriger les voix publiques", a souligné M. Gates.

"Nous devons ne pas (nous ne pouvons pas) devenir une alliance à deux niveaux entre ceux désireux de combattre et ceux qui ne le sont pas", a indiqué M. Gates.

"Un tel développement, avec toutes ses implications pour la sécurité collective, détruirait effectivement l'alliance", a-t-il noté.

La réunion annuelle de trois jours, entamée vendredi, devait discuter une série de questions épineuses dans le monde. Y ont participé cette année de hauts responsables dont le secrétaire général de l'OTAN Jaap de Hoop Scheffer et le chef de la politique étrangère de l'UE Javier Solana.

Sources Xinhuanet

Posté par Adriana Evangelizt

Commenter cet article