La France très opérationnelle dans le narco-trafic

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Narcotrafic : Le roulier Junior gagne Brest sous bonne escorte


Le Junior a été intercepté le 7 février par le BPC Tonnerre
crédits : MARINE NATIONALE

Intercepté le 7 février au large de la Guinée par le Bâtiment de Projection et de Commandement Tonnerre, le roulier Junior, qui transportait 3.2 tonnes de cocaïne, est en route vers Brest. Le BPC assure actuellement son escorte, le convoi se situant au niveau de Dakar. Le Tonnerre passera ensuite le témoin au remorqueur Rari. Ce dernier, de retour d'une mission aux Antilles, surveillera le Junior jusqu'à son arrivée à Brest, ce qui permettra au Tonnerre de reprendre le cours de sa mission Corymbe (présence maritime française permanente en Afrique de l'ouest).

Après l'interception du roulier, enregistré au Panama, les autorités de ce pays ont informé le 9 février la France qu'elles renonçaient à leur compétence juridictionnelle sur le navire, son équipage et sa cargaison. Dans ces conditions, la justice française devient compétente et le Junior va rejoindre la Bretagne pour les besoins de l'enquête. L'importante prise réalisée à bord a été menée sur la base de renseignements et sur sollicitation de l'OCRTIS (office central pour la répression du trafic illicite de stupéfiants). Elle fait suite à une première saisie de 2.5 tonnes de cocaïne, transporté par un bateau de pêche libérien arraisonné le 29 janvier par Tonnerre.

Sources Mer et Marine

Posté par Adriana Evangelizt

Commenter cet article