Grande concentration de cabris à Versailles

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Grande concentration de cabris à Versailles


L’Europe ! L’Europe ! L’Europe !

par Jean-Yves Crevel

Pathétique pièce de théâtre au Château de Versailles. Bernard Accoyer, Président de séance, passe devant la Garde Républicaine. Fausse note : le roulement de tambours attendu en la circonstance n’est pas venu. Tout un symbole. Faudra t-il remplacer la Garde Républicaine par les forces européennes anti-émeutes ?

Comme ça démarrait mal, l’affaire fut menée tambours battants. Les pires des parlementaires n’hésitaient pas à brandir leur montres pour écourter les explications de votes. On boucla donc la farce plus vite que prévu, les sceaux été apposés à l’heure prévue pour la proclamation des résultats.

A l’extérieur du Château, les CRS étaient quasiment aussi nombreux que les manifestants. Bloody monday, super Tuesday : les députés doivent ratifier de nuit le torchon de Lisbonne.

Seul hic : ils ne savent toujours pas comment se débarrasser du peuple français. Ni comment cacher les désastres où nous conduit la dictature européenne. Le président bling-bling ne va pas se remarier à chaque fois qu’il faudra occuper les médias pour cacher la dure vérité aux Français.

Sources DECAPACTU

Posté par Adriana Evangelizt


Commenter cet article