Sarkozy l'emporterait au 2ème tour avec 53 % des voix

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Alors quand on lit ça, on se dit que le niveau de l'esprit Français est vraiment au ras des pâquerettes. Et nous ne croyons pas une seconde à ce sondage. Qui franchement vote pour Sarkozy ? Quel est la mentalité de ces individus pour plebisciter cet homme arrogant et méprisant ? Ont-ils des oeillères ? Sont-ils aveugles ? Que croient-ils ? Que Sarkozy va leur apporter le bonheur ? Ceux qui ont voté pour Hitler en 1933 le croyaient aussi. Là, c'est la même chose. La deliquescence des Français est à son comble. On est loin là de la poésie et du romantisme. Les sondages veulent nous faire croire que plus de la moitié de la population voterait pour cet ambitieux arrogant, profiteur et opportuniste qui nous donne des poussées d'urticaire rien qu'en le regardant ? Non, c'est pas possible. Il doit être copain avec celui qui fait le sondage. On ne voit que ça pour expliquer une telle connerie humaine.

Sarkozy l'emporterait au 2e tour avec 53% des voix,

 selon un sondage TNS Sofres


Nicolas Sarkozy l'emporterait au second tour de l'élection présidentielle avec 53% des voix face à Ségolène Royal, créditée de 47%, selon un sondage TNS Sofres pour RTL, Le Figaro et LCI rendu public dimanche.

M. Sarkozy enregistre une hausse de 1 point sur le précédent sondage de cet institut (17 et 18 janvier) qui le donnait également vainqueur avec 52% contre 48% à Mme Royal. 20% (-2) n'expriment pas d'intention de vote.

Cette enquête confirme toutes celles publiées depuis le congrès de l'UMP qui a investi M. Sarkozy le 14 janvier.

Au premier tour, le candidat de l'UMP est également en tête avec 32%, en baisse de 3 points. Mme Royal enregistre une perte plus forte encore à 26%, soit 5 points de moins.

Avec 13% d'intentions de vote, François Bayrou est en progression de 4 points et devance légèrement le leader frontiste Jean-Marie Le Pen crédité pour sa part de 12,5% (-0,5).

Pour sa première apparition dans cette enquête, l'altermondialiste José Bové recueille 4% d'intentions de vote. Viennent ensuite Arlette Laguiller (3%, +1), Marie-George Buffet (2,5%, -0,5), Olivier Besancenot (2,5%, -0,5), Philippe de Villiers (2%, +1), Dominique Voynet (1,5%, -0,5), Corinne Lepage (0,5%, =), Nicolas Dupont-Aignan (0,5%, =) et Frédéric Nihous à moins de 0,5% (=). 19% n'expriment pas d'intention de vote.

Dans une hypothèse sans la candidature de José Bové, M. Sarkozy est à 33% (-2 par rapport au précédent sondage), Mme Royal à 28% (-3), M. Bayrou à 13% (+4) comme M. Le Pen (=). Suivent M. Besancenot (3,5%, +0,5), Mmes Laguiller (3%, +1) et Buffet (2%, -1), M. de Villiers (2%, +1) et Mme Voynet (1,5%, -0,5).

Concernant les reports de voix au second tour, 65% des électeurs de M. Bové se reporteraient sur Mme Royal et 5% sur M. Sarkozy. Près d'un tiers (32%) des électeurs de M. Bayrou se reporteraient sur la candidate du PS et 46% sur celui de l'UMP. 17% des électeurs Le Pen choisiraient Mme Royal et 52% M. Sarkozy.

Sondage réalisé par téléphone les 31 janvier et 1er février auprès d'un échantillon national de 1.000 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas). Notice détaillée consultable auprès de la Commission des sondages.

Sources AFP

Posté par Adriana  Evangelizt

Commenter cet article