Un livre dérangeant sur BHL

Publié le par Adriana EVANGELIZT

BHL agressé donc au Salon du Livre et un livre -parlant de lui-  plus ou moins censuré à la Fnac... et après on viendra nous raconter que certains ne sont pas plus privilégiés que d'autres... mais bien sûr que si.

Lire aussi :

BHL à nouveau entarté: Noël Godin revendique

Bernard Levy agressé au Salon du Livre

 

Bernard Henri Lévy a été frappé et entarté ce samedi après midi aux environs de 18h30 au salon du livre de Paris. Il se trouvait au stand des éditions Grasset pour dédicacer son dernier livre American Vertigo.

Attaqué une première fois, il s’était réfugié dans l’arrière stand de la maison d’édition. Malgré cette première attaque, BHL retourne derrière sa table de dédicace. Quand soudain ressurgit un de ses agresseurs qui, contournant la vigilance des agents de la sécurité, réussit à le frapper au visage.

 

Sources : Saphirnews


"Une imposture française" absent du site de la Fnac


Le dernier livre de Nicolas Beau et Olivier Toscer n'est pas disponible à la vente sur le site de la Fnac. Les auteurs parlent de boycott.

Il est actuellement impossible d'acheter sur le site de la Fnac "BHL, Une imposture française", le livre de Nicolas Beau et Olivier Toscer sorti le 23 février, dénonce dimanche 12 mars l'un des auteurs.
Sur le site de la Fnac, un message d'information indique en effet que "cet article n'est pour l'instant pas disponible à la vente. Il peut s'agir d'un problème temporaire, indépendant de Fnac.com (…). Il se peut aussi que le produit soit épuisé."
Mais pour Nicolas Beau, journaliste au Canard Enchaîné et co-auteur du livre, il ne s'agit pas d'un problème d'approvisionnement, la Fnac ayant recommandé 800 exemplaires en début de semaine. Outre ce dysfonctionnement informatique, l'auteur dénonce une volonté délibérée du distributeur.

Dans le rayon philosophie

"On nous a déréférencé. Et le livre est rangé dans le rayon philosophie, loin des actualités et de BHL! Nous nous en sommes rendu compte vendredi dernier", précise encore Nicolas Beau avant de poursuivre : "BHL est un ami de la famille Pinault, qui possède, entre autres, la Fnac…". Or tout le contenu du livre aborde ce point : "Grâce à ses relations dans les médias, Bernard-Henri Lévy n'hésite pas à corriger la parution des articles qui lui déplaisent".
Sur d'autres sites comme "Amazon", l'achat de "Une imposture française" est possible et sa livraison assurée "sous 7 à 12 jours"..

Sources : LE NOUVEL OBS

"Une opération de sabotage du livre"

par Nicolas Beau, journaliste
au Canard Enchaîné
et co-auteur avec Olivier Toscer
de "Une imposture française" (Les Arènes)


Sur quoi portent vos revendications envers la Fnac ?

- Tout d'abord, "Une imposture française" est rangé à la Fnac dans les rayons philosophie. De ce fait, le livre est en retrait par rapport aux tables proposant les ouvrages d'actualité et surtout, nous sommes éloignés du livre de BHL. On s'en est aperçu vendredi. Après avoir regardé cela de plus près, nous nous sommes rendus compte que nous avions été déréférencés. De plus, certaines Fnac de province n'ont plus le livre depuis deux jours. J'ai également constaté que dans un listing de la Fnac la mention "indication pilotage central" était inscrite face à notre nom. Je ne sais pas encore ce que cette expression signifie.
Enfin, sur le site fnac.com, un client ne peut plus acheter ce livre alors qu'il le peut pour ceux d'Olivier Toscer et de moi-même. Tout ceci est une opération de sabotage du livre.

Ne s'agit-il pas d'un problème d'approvisionnement ?

- Nous avons un petit éditeur. Il n'a pas l'habitude d'arroser la marché. Il est vrai que nous avons eu, au départ, quelques difficultés d'approvisionnement dues au tirage, qui est actuellement de 7.500. Mais pour la Fnac, ça n'est pas un problème de ce type.

Ils nous ont en effet demandé 800 exemplaires de plus en début de semaine. Or c'est après que le livres est devenu indisponible. La centrale d'achat devait fonctionner normalement au départ mais elle a pu recevoir des instructions par la suite.
A titre de comparaison, le stock d'Amazon est épuisé. Mais le site indique que le livre sera disponible d'ici 7 à 12 jours, après avoir été réachalandé. D'ailleurs le livre était très bien placé sur le site d'Amazon.

Etes-vous confrontés à d'autres pressions ?

- Il y a des médias sur lesquels on n'apparaît pas, notamment ceux qui appartiennent à Lagardère ou Pinault. Certains journalistes également ne posent pas les vraies questions. Par exemple, Thierry Ardisson a demandé à son invité BHL, samedi soir, ce qu'il pensait des six livres parus sur lui. Or c'est faux. Déjà, il n'y a que quatre livres sur BHL, dont un proposé par lui, et les deux autres ont été publiés il y a 12 et 18 mois. Seul notre livre était d'actualité et il a été noyé.
Jusqu'ici il n'y a pas de délit d'amitié ou de réseau. Même si ça ma choque, cela n'est pas illégal. En revanche la situation que nous reprochons à la Fnac est insupportable.
Il existe la liberté de commerce en France. Or là, c'est du boycott.
Mais je ne dis pas que le monde des médias est pourri. Les critiques sont très favorables. On a même plus d'échos que d'autres journalistes qui paraissent. LCI, France Inter pour "L'instant bleu", I-Télé nous ont fait bonne presse.

Propos recueillis par Chloé Dussapt
(le dimanche 12 mars 2006)

Sources : LE NOUVEL OBS

"Une imposture française" :
la Fnac dément tout boycott


Le dernier livre de Nicolas Beau et Olivier Toscer n'était pas disponible à la vente sur le site de la Fnac entre vendredi et lundi midi. La Fnac parle d'un problème technique.

La Fnac a démenti, via son service de presse lundi 13 mars, tout boycott du livre de Nicolas Beau et Olivier Toscer, "BHL une imposture française", sorti le 23 février. Alors que Nicolas Beau signalait samedi que son livre n'était pas disponible à la vente sur le site Fnac.com, la Fnac a expliqué lundi que ce problème était dû "à un problème technique, détecté vendredi soir mais réparé que ce lundi midi".
Par ailleurs, a précisé le service de presse, le livre d'Olivier Toscer et Nicolas Beau n'est pas maltraité dans les magasins Fnac, puisque, selon lui, "400 volumes ont déjà été vendus".
Sur le site de la Fnac, comme l'a révélé le
blog de Guy Birenbaum, on pouvait lire jusqu'à lundi midi un message d'information indiquant que "cet article n'est pour l'instant pas disponible à la vente. Il peut s'agir d'un problème temporaire, indépendant de Fnac.com (…). Il se peut aussi que le produit soit épuisé."
Pour Nicolas Beau, par ailleurs journaliste au Canard Enchaîné, il ne s'agissait pas d'un problème d'approvisionnement, la Fnac ayant recommandé 800 exemplaires en début de semaine.

Outre ce dysfonctionnement informatique, l'auteur dénonçait également une volonté délibérée du distributeur.

Dans le rayon philosophie

"On nous a déréférencé. Et le livre est rangé dans le rayon philosophie, loin des actualités et de BHL! Nous nous en sommes rendus compte vendredi dernier", précise encore Nicolas Beau avant de poursuivre : "BHL est un ami de la famille Pinault, qui possède, entre autres, la Fnac…". Or tout le contenu du livre aborde ce point: "Grâce à ses relations dans les médias, Bernard-Henri Lévy n'hésite pas à corriger la parution des articles qui lui déplaisent".
Sur ce dernier point, le service de presse de la Fnac a aussi son explication. D'après celui-ci, "il n'existe aucun espace dédié aux documents d'actualité mais seulement des tables où sont présentées les nouveautés. C'est la raison pour laquelle l'ouvrage de Nicolas Beau et Olivier Toscer se trouve sur la table des nouveautés en philosophie, comme semble-t-il tous les ouvrages consacrés à Bernard Henri-Lévy et écrits par lui."

Sources : LE NOUVEL OBSERVATEUR

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans VERITE

Commenter cet article