Une jeune femme martyrisée par cinq crapules

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Quand on lit encore ce triste fait divers, on se demande à quelle époque nous vivons. Mais qu'est-ce que c'est que ces individus ? Et surtout que font-ils en liberté ? Au minimum, ils devraient être chez les fous ou embastillés depuis longtemps. Voilà à quoi mène la misère et l'inculture.

Jeune femme séquestrée, prostituée et torturée : cinq personnes déférées

Cinq personnes soupçonnées d'avoir fait subir un calvaire à une jeune femme en la séquestrant, la violant, la torturant et la prostituant pendant plusieurs années ont été déférées samedi devant le parquet de Meaux en vue de leur mise en examen, a-t-on appris de source judiciaire.

Une information judiciaire a été ouverte pour traite d'être humain, viol avec actes de torture et de barbarie, violence avec actes de torture et de barbarie, séquestration avec actes de torture et de barbarie et proxénétisme.

Parmi les personnes déférées se trouvent un couple qui séquestrait la jeune femme depuis plusieurs années à Claye-Souilly (Seine-et-Marne), dans le camp de caravanes où ils vivaient avec leurs enfants en bordure de la N3, et trois individus l'ayant violentée, violée ou prostituée, dont un mineur.

Celui-ci, soupçonné dans cette affaire de violences, est par ailleurs mis en examen pour homicide volontaire dans une affaire également instruite à Meaux.

Le parquet a demandé le placement en détention des cinq personnes déférées, qui devaient être présentées dans la soirée au juge d'instruction, avant leur passage devant le juge des libertés et de la détention.

La victime, une jeune femme d'environ 25 ans, était séquestrée depuis au moins cinq ans. S'occupant des tâches ménagères, elle servait de souffre-douleur au couple et aurait notamment été victime de brûlures de cigarettes et de morsures de chiens.

Elle se trouve actuellement à l'hôpital, selon une source policière qui a estimé qu'il était trop tôt pour savoir si elle garderait des séquelles physiques des sévices subis.

La police judiciaire a pu procéder aux interpellations à la suite d'un signalement du milieu hospitalier mercredi. Un des tortionnaires, semble-t-il pris de remord, avait amené la jeune femme à l'hôpital pour la faire soigner.

"Il s'agit d'une jeune femme abandonnée en pâture à des gens très frustes qui se sont servi d'elle comme souffre-douleur des années durant, se sont acharnés sur elle sans qu'il y ait forcément à cela de raisons particulières", a estimé un enquêteur.

Sources : LE MONDE

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans Crimes

Commenter cet article