Les époux Mc Cann pourraient demander 1,5 millions d’euros à la police portugaise

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Les époux Mc Cann pourraient demander 1,5 millions d’euros

à la police portugaise

Selon le quotidien britannique du « Daily Mail », les parents de la petite Maddie Mc cann, qui a disparue au Portugal le 3 mai dernier, pourraient poursuivre en justice la police portugaise si elle met fin à l’enquête. On parle de la somme de 1,5 millions d’euros…

L’affaire Mc Cann est digne d’un feuilleton à rebondissements. Selon l’édition du jour du quotidien britannique « Daily Mail », les époux Mc Cann songeraient à poursuivre en justice la police portugaise si elle mettait fin à l’enquête. Des rumeurs venant du Portugal font état d’un classement de l’enquête avant les fêtes de fin d’année. Le porte-parole du couple, Clarence Mitchell a déclaré que « c’était une possibilité évaluée par les conseillers juridiques des époux Mc Cann. »

Le quotidien britannique évoque même la somme d’1,5 millions d’euros en guise de dédommagement. Selon des proches du couple, les MC Canns reprocheraient à la police son manque d’efficacité, notamment dans l’étude des pistes menant à l’enlèvement.

Toujours est-il que cette nouvelle information apparaît comme une tentative de contre-attaque de la part des époux Mc Cann après les dernières révélations de cette semaine. Il y a 2 jours, le quotidien espagnol « El Mundo » titrait que deux des amis des Mc Cann qui avaient dîné avec le couple le soir de la disparition allaient changer leur déposition. De quoi mettre à mal l’alibi des Mc Cann dont la mère, Kate Mc cann, est toujours soupçonnée par la police portugaise d’avoir provoqué accidentellement la mort de sa fille. 4 amis des Mc Cann pourraient d’ailleurs être prochainement mis en examen par la police portugaise qui reproche leurs versions contradictoires.

A grand renfort de communication (le pape, David Beckham et Christiano Ronaldo, Richard Branson), les MC Cann ne manquent pas une occasion pour médiatiser l’affaire. Une sorte de bras de fer s’est instauré avec la police portugaise qui, dans l’histoire, a été prise dans le tourbillon médiatique.

Mardi dernier, Carlos Anjos, président de l’union portugaise des enquêteurs de police, s’emportait à la radio : « Aucune enquête criminelle ne peut nourrir une frénésie médiatique pendant six mois. Cela a poussé certains journalistes à écrire des articles terribles dans les journaux dont certains ont clairement affecté les McCann. En même temps, il faut dire que les McCann sont partiellement à blâmer pour cela. Parce que c’était quelque chose qu’ils ont créé : un monstre d’information à propos de l’affaire Maddie, un monstre dont ils ont perdu le contrôle ». Comment réagira l’opinion publique face aux nouvelles révélations du « Daily Mail » ?

Sources Surf the Info

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans Crimes

Commenter cet article